Crime contre l’humanité

Les politiques au pouvoir sont définitivement responsables de crime contre l’humanité.

Le crime contre l’humanité est défini par Nuremberg en 1945 comme “un acte inhumain au service d’un plan criminel visant à attaquer de façon massive ou systématique une population civile” et il s’applique de plus en plus à notre situation.

Différent du conflit armé, “l’attaque ne se limite pas au recours à la force armée mais comprend également tous mauvais traitements infligés à la population civile” ( Cour Pénale Internationale, CPI) L’attaque se situe dans la réalisation ou la poursuite d’un programme criminel . Il y a donc une  intentionnalité et une participation consciente des auteurs du crime.

Bloquer la formation d’un gouvernement pendant des mois sachant que les aides internationales en dépend est un crime.
Affamer une population, la priver de médicaments essentiels, de soins médicaux, de mazout,de fuel, d’électricité est un crime contre le peuple libanais.
Dépouiller le peuple de ses biens, de ses économies est un plan diabolique de l’occupant pour l’affaiblir et le dominer.

Pris en otage par ces bourreaux , le peuple vit désormais dans un centre de concentration à ciel ouvert de 10 452 km2 bordé par deux pays indésirables.

Des centaines de milliers de jeunes et moins jeunes ont pris et continuent de prendre le chemin de l’exil.
Pour ceux qui restent et n’ont pas pu partir à temps, il leur restera des embarcations de fortune pour traverser la Méditerranée et rejoindre le monde libre.

Sandra Khawam

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: