Connais ton ennemi

Le parti qui représente l’Iran au Liban refuse de livrer l’un de ses membres tenu pour responsable de l’assassinat d’un ancien premier ministre, a assassiné un officier de l’armée libanaise en toute impunité en 2008, et est devenu, grâce à ses faits d’armes et son passif, le « usual suspect » naturel de l’étouffement de toute voix qui oserait s’opposer à lui.

Le parti qui représente l’Iran au Liban déclenche les guerres conduisant à un lourd bilan humain et matériel.

Le parti qui représente l’Iran au Liban défie l’Occident, se croit au-dessus des résolutions onusiennes et expose le pays à des sanctions internationales.

Le parti qui représente l’Iran au Liban a sapé l’économie libanaise par le trafic des matières premières subventionnées en dehors des frontières territoriales.

Le parti qui représente l’Iran au Liban déstabilise le secteur médical par l’introduction de médicaments iraniens non-agrégés ou conformes.

Le parti qui représente l’Iran au Liban a kidnappé la politique extérieure du pays, coupant toutes nos relations avec les pays régionaux et occidentaux, privilégiant l’ouverture vers l’Est.

Le parti qui représente l’Iran au Liban a mis en place une politique d’appauvrissement et d’asservissement des habitants, de sorte que l’acheminement d’une cargaison de fuel, lui donne le statut de Messie et de Sauveur, alors qu’il est l’une des causes principales des privations et blocus.

Le parti qui représente l’Iran au Liban dénigre tous ceux qui sont tombés pour le pays et n’auréole que ses combattants et alliés lesquels sont les seuls à jouir du statut de martyr.

Le parti qui représente l’Iran au Liban est le seul habilité à distribuer les titres de patriotes et de traitres suivant ses préceptes et doctrines.
Le parti qui représente l’Iran au Liban utilise les populations civiles comme boucliers humains pour protéger son arsenal.

Le parti qui représente l’Iran au Liban attise les tensions confessionnelles pour maitriser sa base populaire, laquelle est soit endoctrinée, soit tellement assujettie qu’elle n’a pas d’autre choix que de le suivre pour survivre.

Le parti qui représente l’Iran au Liban occupe le pays, militairement, politiquement et économiquement. Ce n’est que durant les dernières années qu’il a réussi à se développer grâce à un Pétain qui leur a accordé une couverture politique sans faille et à plusieurs Ponce Pilate qui ne s’opposaient pas à la politique d’expansion de ce parti-araignée tant que sa toile ne les ligotait pas.

Dans le passé durant les années 80, un slogan était tagué sur les murs « Sache qui es ton ennemi… ». Aujourd’hui, ce slogan est devenu une réalité bien amère. Le fait est, que même les pays occidentaux sur lesquels reposent nos espoirs de délivrance, accordent une place à ce parti sur l’échiquier politique : c’est bien plus qu’une réalité, c’est une fatalité.

Il est vrai que le Liban ne connait officiellement qu’un seul pays ennemi. Désormais, il y en a un autre officieux, tout aussi si ce n’est plus dévastateur…

Jawad Pakradouni

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: