De Loing

Carte postale ancienne datée du 1 er décembre 1926: Beyrouth – Institution Sainte Anne des Soeurs de Besançon.

Qui sont les soeurs de Besançon ?
Besançon est une ville au Sud du Jura en France, les religieuses portant ce nom se sont répandues dans le monde et au Liban en particulier à Minet el Hosn, Beyrouth. L’école est fondée en 1908 par Père Rémy et Mère Marie Anne  à Minet el Hosn dans un local appartenant à la société de Saint Vincent de Paul.

L’école se développe. Elle offre désormais des cours de littérature, de philosophie et d’arts plastiques. Selon les besoins de l’époque, les fondateurs jugent utile de créer également une école ménagère pour les filles et dames destinée à former et parfaire l’éducation de jeunes servantes et dames de compagnie.
L’école des soeurs de Besançon de Minet el Hosn acquière avec le temps une solide réputation dans l’enseignement et se développe dans le pays. Elle compte aujourd’hui une branche à Hazmieh et une autre à Kfour dans le Kesrouan.

Carte écrite,probablement, par un jeune soldat français en mission.
Texte retranscrit en respectant l’orthographe originale.
“Chers parents,

Deux mots pour vous donnée de les nouvelles qui sont toujour très bonne pour le moment et je vous souhaite que vous soyér de même. Alores je suis toujour au DJC. On est pas trop malheureux pour la nouriture on est bien aujourd’huit il est arivais une compagnie qui est décendu du blède je voudrais bien que la mienne decende aussi je serais pas obligé de remonter. Alores voici quinze jours que je suis au DJC puis je ne pas encore reçu de vos nouvelles je ne sais pas ou seque les lettres vont. Alores chers parents rien de nouvau à vous dire pour le moment. Je termine ma carte en vous embrassant bien ford et De loing.

En atendant de vos bonne nouvelle.
Enatendant la classe va se tire tout de méme a bientot. Bonsoir. “

Cette carte envoyée par ce jeune homme à ses parents est très émouvante. Des traces de son ADN sont peut-être toujours présentes. Il l’a tenue dans ses mains comme je le fais ce matin.
Mais qui est-il ? Aurait-il pu imaginer en écrivant cette lettre que près d’un siècle plus tard, elle ferait le chemin inverse et serait publiée sur FB?

Sandra Khawam

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: