Il y en a qui attendent….



Il y en a qui attendent que le vieux de Baabda périsse d’épuisement sur sa chaise.

Il y en a d’autres, des méchants ceux-là, qui se disent que peut-être il ne se réveillera pas d’une sieste improvisée.

Il y en a qui attendent que les sanctions américaines détruisent à jamais l’avenir politique de Bassil et qu’elles aient pour effet immédiat de le voir se lancer dans la construction de barrages privés avec des fonds privés hérités de ses ministères ou de monter une société d’installation et d’entretien de générateurs pour pallier aux manques dus à son son passage prolongé au Ministère de l’Energie.

Il y en a qui attendent que les services de monsieur Macron dévoilent les noms des chefs de la corruption au Liban en espérant que tout l’édifice de défense de ces derniers s’écroule comme une banque centrale libanaise.

Il y en a qui attendent que les Américains fassent fléchir les iraniens sur le dossier nucléaire.

Il y en a qui attendent qu’Israël bombarde les usines d’enrichissement d’uranium iraniennes.

Il y en a qui attendent les élections sachant qu’ils n’ont pas d’autre choix que d’attendre car l’attentisme est leur seule arme.

Il y en a qui attendent car ils ne savent pas quoi faire d’autre….en attendant.

Il y en a qui attendent que la révolte populaire convainque les dirigeants actuels du tandem élargi milice/mafia de faire une passassion pacifique du pouvoir en faveur des mouwatinines et aux mouwatinetes de Charbel Nahas.

Il y en a qui attendent que l’Armée incorruptible, adorée, adulée, respectée, démocratique, soucieuse de notre misère, convaincue que la démocratie doit être le leitmotiv du Liban….que cette armée mythique prenne le pouvoir et mette à la tête de l’Etat une nouvelle « dictature populaire » qui sauverait le Liban, comme l’ont déjà réalisée celles de Lahoud, Sleiman, Kahwaji et Aoun.

Il y an a qui attendent que Hassan Nitrallah, se désolidarise de l’ayatollah Khamenei et de son système de Wilayet El Fakih et qu’il décide en pleine connaissance de cause et en possession de toutes ses capacités cognitives, de se libanaiser en reconnaissant la nécessité d’un Liban indépendant, souverain et neutre, d’un Liban aux frontières bien définies avec un ministère des Finances rotatif et qu’il décide de remettre ses 150.000 missiles à une armée qui n’en saurait quoi faire tellement elles sont problématiques.

Il y en a qui attendent que Tarek Bitar soit autorisé à trouver les vrais coupables après avoir démasqué quelques seconds couteaux.

Il y en a qui attendent qu’une enquête internationale prouve et condamne le Hezb@allah pour l’importation des 2750 tonnes de nitrate afin que Abbas Ibrahim puisse procéder à l’arrestation de Nitrallah et à son enfermement dans la pièce de 4m2 où Geagea fut mis au secret pendant onze années pour des crimes non commis.

Y’en a qui attendent que la Thawra devienne une Thawra.

Y’en a qui attendent que Geagea et tous les grands souverainistes connus et appréciés et tous les groupes anti-Hezb@allah s’organisent ensembles pour créer une vraie résistance laïque contre une fausse résistance islamiste chiite.

Et pendant ce temps-là, le tandem CPL-HEZB@ALLAH continue à faire main-base sur le Liban et son peuple.

Issal Saleh

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: