Le Palais occupé

Tarek Bitar au visage angélique n’est finalement pas si innocent ,Melhem Khalaf l’homme aux discours pompeux et creux qui fait la fierté de la thawra, non plus.
Nohad el Machnouk a refusé de jouer le rôle proposé du bouc émissaire jeté en pâture pour sauver les vrais criminels. Il ne fait pas confiance à la justice et il a raison. Soyons honnêtes, nous aurions tous fait de même et engagé les meilleurs avocats pour nous défendre.

Tous les responsables politiques, services de renseignement, FSI, militaires hauts gradés, pompiers, tous les libanais jusqu’au dernier chevrier de la frontière Sud savaient que le port a ses activités parallèles et ces activités ont repris quelques jours après le 4 août , business as usual.
Tout comme tous savent que l’aéroport ne sert pas qu’à faire voyager des civils.

Tous les pays occidentaux le savent aussi et ceux qui ne savaient pas, n’ont qu’à consulter les satellites.

Le hezb l’a dit et redit à maintes reprises : circulez y a rien à voir , il faut arrêter l’enquête . Et l’enquête sera donc arrêtée.
Arrêtons de nous agiter et de nous indigner. Les manifestations, banderoles, pétitions n’y feront rien. Au contraire, elles sont contreproductives et dévoilent notre faiblesse.
Il n’y a pas d’enquête possible à l’ombre des armes. Peut-être une enquête internationale et encore…
La seule façon pacifique de renverser la situation sera dans les urnes en mai.
Il faudra ,ce jour-là, voter massivement.

En attendant, prenons notre mal en patience, et serrons-nous les coudes.

Sandra Khawam

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: