Site icon Le Courrier Du Cedre

Le Régime a peur

Le Hezb et les CPL se sentent menacés et veulent annuler les élections de la diaspora.
Ça ne nous empêchera pas d’aller voter massivement contre eux ici. Bien au contraire.

Ils ont déjà relativement perdu les élections, en grande partie à cause des aounistes et plus particulièrement à cause du Gendrillon. Donc, très probablement, la majorité parlementaire ne leur sera plus acquise.

Maintenant, les hezbos peuvent toujours jouer aux magiciens en faisant réapparaître le fuel libanais volatilisé, jouer aux grands seigneurs en distribuant des aides aux populations qu’ils ont appauvries, il n’empêche qu’avec les orangés ils ont démontré une incompétence crasse en matière de gestion et les résultats sont catastrophiques.

Ils peuvent aussi s’attaquer à l’armée libanaise en la calomniant et la traitant d’armée soumise aux États-unis, envoyer des messages menaçants à son Chef etc. Certes ces accusations sont graves mais dénotent surtout une faiblesse de leur part.

Ils pourront aussi exercer des pressions sur leur population, les forcer à voter pour eux de façon directe ou indirecte. Mais ça restera limité.

Idem, les agitations des orangés, leurs grands meetings populistes, propagandes mensongères grossières sont médiocres, faibles et pathétiques.

Le hezb et ses alliés pourront toujours ,après les élections, exporter la revolution iranienne ailleurs.

Ici c’est fini.

Sandra Khawam

Exit mobile version