Armes illégales uniquement pour ceux qui critiquent la milice du hezb@llah.

Sur les centaines de miliciens du tandem ayant tenté d’envahir Aïn El Remmané et dont les photos sont partout, aucune arrestation et aucun désarmement n’ont eu lieu.
Ils ont lancé un mouvement d’encerclement d’un quartier à majorité chrétienne et failli déclencher une guerre civile, mais l’Armée n’a rien vu et rien entendu.
Par contre elle a vu quelques civils se défendant pour éviter l’invasion des milices du tandem chiite, et elle les a arrêtés pour « auto-défense illégale » contre des milices « légales ».

Tout le monde a répété à satiété le fait que la justice est devenue celle du Hezb@llah avec un support aouniste pour tous les scandales judiciaires.
Le Aounisme avait depuis bien des années placé dans tous les secteurs administratifs, militaires et judiciaires, les personnes à leur service qui sauront, le moment venu, faire pencher la balance du côté de la main-mise aouniste sur le pays soutenue par la main-mise milicienne du Hez@allah.

Déjà du temps du cheikh Ahmad El Kassir lors de sa révolte à Saïda, on a vu des éléments du Hezb@llah apporter leur soutien à l’armée alors que le Hezb@llah lui-même ainsi que ses dirigeants principaux auraient dû subir le sort de Kassir.

Aujourd’hui de plus, la mascarade organisée par le chef des assassins, Hassan Nasr@llah, et de son parti illégal et non enregistré, donc sans autorisation, et bien sûr sans permis de tuer, demande à ce que Samir Geagea soit interrogé alors que ce représentant de Khamenei au Liban est lui-même l’auteur de tous les coups d’Etat, explosions et assassinats au Liban depuis 1983 avec les voitures piégées contre les forces de paix internationales françaises et américaines (quant à l’ancêtre du hez@llah) et de l’assassinat jugé de Hariri.
Le terroriste demande au tribunal militaire de juger celui dont il a failli être le bourreau puisque Geagea a échappé à une tentative d’assassinat il y a quelques années.
A t’on jugé le membre du Hezb@llah reconnu lors de la tentative de piéger l’ascenseur de Boutros Harb ?
Je ne parlerai pas de tous les autres assassinats largement cités par tous les politiciens et journalistes.

Enfin aujourd’hui notre vaillante armée s’en prend à Khaled Daher pour détention d’armes.

Autrement dit tous ceux qui détiennent des armes autres que le Hezb@llah sont en état d’illégalité.

Nous réclamions l’interdiction totale des armes illégales.
Le pouvoir en place a compris que seules celles du Hezb@llah étaient légales.

Va-t-on un jour entendre cheikh Naïm Kassem déclarer que les armes de l’Armée libanaise sont illégales, à partir d’un certain calibre ?
Tout est possible au Liban sous domination iranienne.

Issal Saleh

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: