Nasr-Allah n’a pas tellement menti. Issal Saleh

Partons du principe que le mensonge est trop gros dans sa forme primaire mais qu’il reste vrai dans son chiffre.
Si nous essayons de comprendre ce que veut dire Nasr-allah lorsqu’il annonce 100.000 miliciens, on trouve une explication plausible :

— Partons du principe que Cent mille est vrai.
En général une armée est formée de la troupe combattante et des recrues chargées de tâches administratives, médicales et logistiques.
Disons environ 15% de non combattants, soit 15.000. Il resterait sur les 100.000, environ 85.000 combattants.

Mais il se peut fort qu’il y inclut les 2000 (supposés) de la milice d’Amal puisqu’ils font tous les mauvais coups ensemble, qu’il y inclut aussi les 500 plausibles des syriens du PSNS (financés par Bachar) et peut-être les 1000 de Aounistes formés au maniement des armes et au combat, mais non déclarés en tant que milice.
Ajoutons les nombreux petits groupes du Nord au Sud manipulés par les services syriens et iraniens, soit environ 1.500.
Cela ferait au total environ 5.000 miliciens prêts à se battre aux ordres du Hezb-allah.

Sur les 85.000 combattants effectifs, le Hezb-allah en aurait donc :
85.000 – 5.000 = 80.000 sur son payroll.

— Nous savons d’autre part que depuis 2005 les huit-marsistes ont profité de leurs pouvoirs divers pour farcir l’armée de leurs propres miliciens afin de la noyauter, en cas de besoin imprévu, et de faire payer leurs salaires par la caisse publique.
D’autre part cela permettait aux huit-marsistes de se créer un réseau facile et utile de relations de clientélisme qui leur donne un pouvoir certain sur les personnes soumises à ce réseau.

Donc si l’on considère le clientélisme des partis AMAL, CPL, Hezb-allah, PSNS, Marada et divers groupuscules du huit mars, il est logique de penser qu’environ 1/3 de la conscription dans l’armée est sous le régime du clientélisme hour-marsiste.
Soit environ 20.000 soldats sur les 70.000 de l’Armée.

Il est très possible que Nasr-allah les ai pris en compte lors d’une guerre sérieuse interne qu’il voudrait provoquer.
Ainsi il resterait 80.000 – 20.000 = 60.000 de miliciens prêts à se lever à l’appel de
Nasr-allah.

Enfin, une dernière hypothèse : le chef terroriste chiite compte sur l’appel à sauver la « Nation chiite » au cas où il décide de lancer la guerre totale contre un danger imaginaire mais ancré dans l’imaginaire collectif du « Mouvement des déshérités ».
Nasr-allah pourrait alors lancer un appel du style de celui que Tallat Pacha et Denver Pacha lancèrent en Turquie contre les arméniens.
Réadapté au Liban, cela donnerait : Ô peuple chiite du Liban, les Forces libanaises au service du sionisme international veulent vous arracher de vos terres. Levez-vous en masse pour défendre vos familles, vos femmes et vos enfants. Nous ne laisserons pas les Christo-sionistes faire de nous des apatrides »…..

Nasr-allah pourrait ainsi, par un discours orné de fanatisme religieux sectaire mobiliser 10% de la communauté chiite, soit environ 30.000 combattants.

Il resterait sur le payroll de Nasr-allah :
60.000 – 30.000 = 30.000 miliciens financés à 500$ mensuels.
CQFD (Ce Qu’il Fallait Démontrer).
C’est bien le chiffre logique que l’on connaît.
Donc Nasr-allah n’a pas menti.
La vérité sort de sa bouche comme les assassinats, le chaos et la ruine sont sortis de ses actes.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: