« Le Hezb-allah judiciaire ». Issal Saleh

Le Hezb-allah avait provoqué les Forces libanaises à Aïn el Remmané car il avait, entre plusieurs autres prévisions, espéré que Geagea se rende à la convocation illégale d’un juge au service de la justice iranienne.
Geagea n’est pas tombé dans le piège grossier de la convocation judiciaire qui ressemblait plutôt à la préparation d’une mise en place de nouveaux tireurs d’élites ou d’un brand new van avec deux tonnes de nitrate d’ammonium.
Geagea a bien compris les intentions cachées mais évidentes du Hezb-allah, car la convocation était illégale et pratiquement burlesque.
Quelle déception pour les bienfaiteurs du Hezb-allah !

Ensuite le Hezb-allah a relancé la plainte ancienne et oubliée contre Farès Soueid en se disant que ce dernier ferait bien l’affaire pour combler le « manque à tuer » dû à l’échec de l’opération « élimination des FL à travers Geagea ».
On donnerait ainsi un sacré avertissement à Geagea comme lorsque l’on a voulu donner un avertissement à Rafic Hariri en essayant d’éliminer Merwan Hamadé.
Ils ont raté Hamadé, alors le Hezb-allah a pris les mesures magistrales pour ne pas rater Hariri père.
Le Hezb-allah a été surpris par la mobilisation de masse auprès de Farès Soueid, ce qui a causé l’échec de sa tentative de « liquider à partir du judiciaire » l’ex chef du quatorze mars.
La partie pourrait être remise à la prochaine convocation.

Ayant échoué à éliminer deux des chefs de la résistance chrétienne, le Hezb-allah va-t’il s’attaquer aux autres chefs tels Chamoun ou Gemayel, pour ne pas végéter dans le traumatisme des échecs répétés à rayer du Liban toute initiative chrétienne concurrente de celle des Aounistes déjà conquis et soumis par l’accord de Mar Mikhaël qui fut un véritable accord du Caire de 1969 où l’alliance des maronites du Aounisme avec la milice iranienne remplacèrent les Palestiniens de l’OLP ?

Enfin, devant le réveil de Saad Hariri, après un long sommeil, ou plutôt après une anesthésie où la dose fut décuplée par le chef anesthésiste du Hezb-allah, et devant sa nouvelle politique annoncée où le courant du Futur prévoit de ne pas faire alliance avec les enivrés de l’Iran, les stratèges en coups d’explosifs du « Hezb-allah judiciaire » pourraient vouloir, en compensation provisoire, s’en prendre au sunnisme renaissant et donner un sévère avertissement à Hariri fils en espérant pouvoir convoquer judiciairement Achraf Rifi car ce dernier ne se gêne nullement d’accuser le Hezb-allah de tous les maux du pays.

Heureusement pour nous que le Hezb-allah a décidé le recours systématique à la justice.
Le problème c’est que la justice et le nitrate d’ammonium qui n’a pas explosé au port et qui ne s’est pas retrouvé dans les barils de Bachar sont entre ses mains.

Nous connaissions le Hezb-allah terroriste spécialisé dans le silence des sommités politiques, le Hezb-allah « politique » pour s’accaparer le pouvoir, le Hezb-allah militaire pour écraser les peuples arabes, puis nous découvrons le Hezb-allah « judiciaire » pour appliquer sa justice avec ses juges spécialisés dans l’opposition à tous les Hezb-allah précédents.
Quel caméléon ce Hezb !

De beaux jours nous attendent.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: