Parrainé par le Hezbollah, une conférence pour l’opposition saoudienne à Beyrouth. Oz Zahran

L’opposition saoudienne devrait tenir une conférence politique à Beyrouth en marge de la commémoration de l’exécution du cheikh de l’opposition saoudienne, Nimr Baqir al-Nimr.
Selon les informations, la conférence sera retransmise en direct, à partir de 15h30 mercredi prochain.

La conférence, qui sera accueillie par l’enceinte Imam Mujtaba dans le quartier américain de la banlieue sud de Beyrouth, abordera de nombreux sujets sous le titre “La réunion de l’opposition dans la péninsule arabique”.

Ce qui est remarquable à ce sujet, c’est que les organisateurs ont choisi d’aborder le terme « Arabie » et non l’Arabie saoudite. Cela implique le manque de reconnaissance de la Maison des Saoud et le renouveau du nom géographique réel et historique qui a précédé le nom « Arabie saoudite.
La conférence se tiendra à l’endroit susmentionné sous le parrainage clair du “Hezbollah”, avec un discours du président du Conseil exécutif du parti, M. Hashem Safi Al-Din. La convocation de la grande conférence de l’opposition dans la banlieue sud de Beyrouth représente le sommet de la confrontation entre le parti d’une part et l’Arabie saoudite d’autre part, et elle intervient après une courte période de tenue d’une conférence similaire pour l’opposition bahreïnie et les campagnes subséquentes, les affrontements, les accusations et la préparation sécuritaire libanaise à la recherche de ces personnes, qui ont conduit à une perturbation claire des relations entre le « Hezbollah » et le Premier ministre Najib Mikati.

La voie actuelle du parti, notamment dans l’adhésion aux opposants dans le Golfe arabe, confirme le virage du parti dans sa vision des relations politiques avec le Golfe, y compris la relation avec le Royaume vers l’engagement dans une confrontation ouverte, après que le roi saoudien a qualifié le parti de terroriste et la direction saoudienne a traité le parti avec une agressivité excessive.

Encore une fois, les Jaunes, politiquement et hypocritement couverts par leurs alliés Oranges, confirment la prise en otage totale de la nation et l’appauvrissement systématique de son économie et l’aliénation de ses partenaires stratégiques.

La balle est clairement dans le camp Mikati, à voir comment il va s’en sortir cette fois.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: