Site icon Le Courrier Du Cedre

Chiites du Liban

Chiites du Liban, Vous en avez assez de Berry& associés, dégagez-les !
( âme chiite sensible s’abstenir, que chaque lecteur libanais honnête change le mot chiite par sa confession et ses chefs mafieux, il obtiendra ainsi une version personnalisée).
Chiites du Liban, Pour les prochaines  élections législatives vous avez rendez-vous avec l’histoire. Il est temps pour vous comme pour tous les autres citoyens libanais de placer votre amour pour le Liban au dessus de tout autre considération imposée par tel pays ou tel leader bandit ; Il est temps de déposer les tyrans et les profiteurs qui vous imposent vos députés, vos maires et vous obligent à vivre une vie de misérables dans la banlieue sud de Beyrouth et ailleurs.


Chiites du Liban, cessez d’avoir peur, vos dirigeants amassent indûment les milliards de dollars destinés au développement de vos régions et à votre bien être, l’écrasante majorité de vos élus sont des corrompus notoires qui vous sucent jusqu’à la moelle, renvoyez -les en prison et arrêtez votre auto flagellation et votre Achoura permanente, vous n’êtes pas nés pour être victimes ou martyrs pour telle ou telle cause, vous êtes nés libanais et c’est une chance inouïe de naître parmi cette diversité socioculturelle que compose le pays du cèdre de dieu.


Chiites du Liban, Il est aussi grand temps d’en finir avec cette anomalie indigne d’un pays libre, démocratique et respectueux, je veux parler des milices confessionnelles et des armes illégales chargées de défendre nos frontières. Ce n’est pas aux citoyens de gérer la carence de l’État en matière de sécurité intérieure ou pour la défense du pays. Fermer rapidement la parenthèse militaire atypique et surréaliste du Hezb@llah engendre tout naturellement la modernisation et l’équipement de l’armée libanaise pour qu’elle soit en mesure de protéger les citoyens et les frontières.
Chiites du Liban, il est temps de penser à nous libanais et à nos enfants avant d’aller à la rescousse des nos voisins. Guérissons nos plaies d’abord. Charité bien ordonnée, commence par soi-même.


Sami Ghaddar(PS: je suis né chiite et je voterai dans la 2ème circonscription de Beyrouth contre les sbires de la mafia chiite)

Exit mobile version