Site icon Le Courrier Du Cedre

Selection darwinienne

Ce qui est valable au niveau individuel l’est aussi au niveau collectif. Un pays est un organisme vivant comme l’est un individu et fonctionne  selon les mêmes principes.Lorsque sur des dizaines d’années ( au moins ) , l’histoire est marquée par autant d’échecs, on peut se poser la question si le peuple en question est apte à la survie ou s’il n’est pas finalement voué à disparaître ou placé sous domination d’une quelconque puissance étrangère.


A 1 mois des législatives, on peut dire que s’il existe encore une personne qui est prête à voter par conviction pour le CPL, Hezb & Co ou pire toute une collectivité capable de voter pour leurs listes , c’est qu’elle n’est pas apte à la survie.
Malgré un incompétence évidente à tous les niveaux et une corruption sans limite, dans tous les dossiers traités, certaines personnes iront voter “bil rouh bil dam” ( dans l’âme et le sang) pour les responsables de leur misère.
Ce vote est un vote existentiel, les résultats détermineront si le Liban peut survivre ou s’il est voué à disparaître et devenir une province iranienne. C’est mathematique et c’est l’ineluctable loi de la vie.

Nous tenons notre destin entre nos mains.
Même si dans certains bureaux il y aura des fraudes , si nous votons massivement et votons utile surtout , ils seront moins nombreux dans le prochain parlement et nous aurons fait un premier pas, mais un pas décisif, vers la libération.

Sandra Khawam

Exit mobile version